Cette huile est un DANGER pour la santé ! Voici pourquoi vous devriez l’éviter !

Longtemps recommandé pour ses bienfaits pour la santé, le soja fait aujourd’hui l’objet de sérieuses mises en garde de la part de nombreuses autorités sanitaires internationales. Non seulement le soja n’apporterait aucun bénéfice pour la santé, mais une consommation exagérée de soja serait même un danger.

Le soja est un aliment très prisé dans les diètes et les régimes. C‘est l’aliment santé par excellence. On le trouve en lait, en protéines (tofu) en huile de cuisson. C’est l’aliment le plus à la mode et les industriels en profitent or il peut être très nocif pour nous et pour la nature.

Si vous avez l’intention d’utiliser l’huile de soja pour préparer vos repas quotidiens, réfléchissez 100 fois avant de le faire :
Il est vrai que le soja agit contre le cholestérol, diminue le risque du cancer du col et de l’utérus et réduit également les douleurs chroniques. Cependant, le soja peut vous faire plus de mal que de bien. Malheureusement, les fabricants ne vous diront jamais que vous courez de grands risques en consommant le soja.

Lorsque vous consommez du soja en grandes quantités, vous êtes susceptibles d’augmenter le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

cette-huile-est-plus-dangereuse-que-le-sucre-blanc-evitez-la-absolument-1

En consommant du soja en grandes quantités, vous augmentez le risque de développer la maladie d’Alzheimer et les hormones stéroïdiennes et vous entravez la maturation physique chez les garçons et la puberté précoce chez les filles. Outre cela, la plupart des graines de soja disponibles sont des OGM qui causent de nombreux problèmes de santé, et ce à cause des pesticides extrêmement dangereux.

Manger du soja pendant la grossesse pourrait induire un risque de problèmes hormonaux pour l’enfant :

En cas de grossesse, certains affirment que le lait de soja peut être dangereux pour le bébé que vous attendez, spécialement si l’enfant est un garçon, et ce à cause des isoflavones susceptibles d’impacter l’organe sexuel masculin.

Malheureusement, les autorités sanitaires n’arrivent pas encore à évaluer les conséquences engendrées, mais par mesure de précaution l’agence française de sécurité sanitaire des aliments vous conseille d’éviter les aliments à base de soja.

Le lait de soja et les bébés :

Vous ne devez jamais donner le lait de soja aux bébés âgés de moins d’un an.

En aucun cas, sans l’avis de votre médecin, ne remplacez le lait maternel ou aux laits infantiles 1er et 2ème âge par du lait de soja, sous peine d’accidents graves.

Commentaires

commentaires